Association ANDES

L’Association Nationale de Développement des Épiceries Solidaires est un acteur majeur de l’aide alimentaire en France. Forte d’un réseau de 450 épiceries solidaires sur tout le territoire national, elle permet à des familles à faibles revenus de se fournir en produits de qualité et d’accéder à une alimentation saine à moindre coût.

Installées dans les différents MIN de France, les antennes locales d’ANDES récupèrent les invendus de fruits et légumes avant qu’ils ne soient jetés pour les redistribuer (non transformés) via le réseau d’épiceries.

Au MIN de Marseille, sur les 200 tonnes livrées chaque année, 60 proviennent des dons des grossistes et producteurs – le reste étant acheté grâce au soutien des collectivités.

Le MIN est fier de contribuer à cette chaîne de solidarité :  soutenir des personnes en situation de précarité alimentaire tout en évitant de gaspiller des denrées alimentaires propres à la consommation.

L’Association favorise également l’insertion professionnelle puisqu’elle emploie des personnes en situation de décrochage avec le monde du travail. Chez ANDES Marseille, en plus des 4 salariés permanents, il y a plus d’une dizaine de postes (en CDI ou CDD d’insertion) qui sont occupés par des personnes qui, à terme, retrouvent le chemin de l’emploi.

Association AFLS

En mars 2021, le MIN et la Banque Alimentaire des Bouches-du-Rhône, grâce à l’aide financière du Conseil Départemental et d’autres soutiens publics et privés, créent un atelier de transformation de fruits et légumes au sein du Marché. Dans cet atelier, l’équipe de l’Association Fruits et Légumes Solidarité transforme les invendus du marché en jus, compotes, soupes, surgelés, conserves, coulis et autres confitures pour les distribuer via le réseau d’associations solidaires de la Banque Alimentaire à des personnes en situation de précarité alimentaire. En 2021, les 18 salariés de l’association ont transformé plus de 55 tonnes de fruits et légumes.

Jusqu’alors, près de 3000 tonnes de denrées alimentaires invendues du MIN des Arnavaux étaient valorisées sous forme de compost. En les transformant, AFLS allonge leur durabilité.Elles peuvent être alors réinjectées dans les circuits de distribution solidaires et ainsi ont une deuxième chance d’être consommées comme elles le méritent.

A l’instar d’ANDES, l’AFLS permet également la réinsertion professionnelle en employant des personnes éloignées du monde du travail. Ces personnes sont formées aux métiers de l’alimentaire et de la logistique et au travail en équipe et ainsi, bénéficient d’un véritable tremplin pour leur avenir.

Mais l’aventure d’AFLS ne s’arrête pas là. Après la mise en route de l’atelier, il a fallu trouver un moyen afin de le rendre plus autonome financièrement. L’idée est alors de vendre une partie de la production dans les réseaux de distribution alimentaire traditionnels afin de dégager un bénéfice. Ce bénéfice pourra être réinjecté dans l’atelier afin que celui-ci développe son activité et se pérennise. C’est ainsi qu’est née la marque « Les Marmites Solidaires ». In fine, l’atelier AFLS prévoit de continuer à donner 75% de sa production au réseau d’associations solidaires et de commercialiser les 25% restants dans des épiceries spécialisées ou la grande distribution, sous cette marque « Les Marmites Solidaires ». Présentée en janvier 2022 lors d’une conférence de presse, cette initiative a vocation à être dupliquée dans d’autres MIN, d’autres acteurs, ailleurs en France.

L’ambition est de mener une action solidaire la plus large possible, ouverte à tous les acteurs de la solidarité alimentaire. Moins de pertes, plus d’emplois et des produits de qualité distribués aux plus démunis, voici l’engagement solidaire du MIN des Arnavaux.

Au MIN, tous les usagers partagent des valeurs communes : le travail et le respect des produits en sont les piliers. Malgré les horaires difficiles et, parfois, la pénibilité de certaines tâches, nous savons le privilège d’avoir un métier qui permet de manger à sa faim et nous sommes conscients que tout le monde n’en dispose pas.

 

Back to top